Mercredi 12 janvier 2011 3 12 /01 /Jan /2011 15:45

Sujet d'importance, car la révolution numérique vient tout juste de passer ! La TNT est arrivée en Guyane le 30 novembre 2010. Un rendez-vous très attendu de tous car, avant cette date, la Guyane ne disposait (en analogique) que de deux chaînes de télé régionales : RFO Guyane et Tempo, c'est-à-dire bien peu ! Depuis, nous avons (enfin) du choix, dans un panel de 8 chaînes gratuites : France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô, Arte, France 24 et Guyane 1ère.

 

Corollaire de cette arrivée des chaînes généralistes du service publique : la disparition de Tempo (dont les programmes étaient constitués d'un mix de reprises des émissions de France Télévision : F2, F3, F4, F5, Arte, FÔ) et mutation de RFO Guyane (qui reprenait également quelques programmes du service public) en Guyane 1ère (TV, radio, internet). Cette autonomie nouvelle vis-à-vis de la Métropole suppose évidemment un enrichissement progressif de la grille de programmes de Guyane 1ère, qui passera sans doute par le lancement de nouvelles émissions de proximité (magazines, talk-show, divertissements, information, sport...) et l'achat de programmes (fictions, documentaires). Trois exemples originaux : "Un palace pour deux", une telenovela bresilienne multi-diffusée en journée, "Takari", une toute nouvelle émission de télé-réalité sur le thème de la recherche d'emploi en Guyane et "TNT" (Toute Nouvelle Tendance), un magazine d'une demi-heure, genre Ruquier ou Ardisson, en access prime-time... Un grand chambardement en vue, en somme !

 

Ceci dit, tout n'est pas solutionné pour autant.

 

En effet, certaines chaînes privées à fortes audiences en Métropole persistent à bouder l'Outre Mer. C'est notamment le cas de TF1 et M6, pour des questions de rentabilité jugée insuffisante. Et oui ! Ré-acheminer les programmes (en tenant compte du décalage horaire) vers le secteur Antilles-Guyane a un coût, estimé à 250 millions d'euros par an. Sans réelles contrepartie financière, puisque le marché publicitaire reste relativement restreint...

 

D'autre part, les rediffusions en horaires décalés des programmes de France Télévision ont été réglées sur l'heure des Antilles, lesquelles sont en avance d'une heure par rapport à la Guyane. Résultat : le journal de 20h de France 2 est bien programmé à 20h en Guadeloupe et en Martinique, alors qu'en Guyane il n'est diffusé qu'à 21h ! Difficile, dans ces conditions, de suivre ne serait-ce que les programmes de première partie de soirée (qui débutent à 21h35 au mieux, soit à l'heure où l'on se couche ici). Ben oui ! Nous ne sommes pas assez nombreux en Guyane (219 000 et quelques selon le dernier recensement) pour mériter une diffusion calée sur notre fuseau horaire...

 

La solution ? Elle fleurit en abondance dans les jardins, comme d'énormes corolles métalliques : des antennes satellite, dont la parabole est si vaste (contrainte technique liée à la position équatoriale - un seul satellite, Intelsat 903) qu'on croirait des stations radar !

 

Plusieurs opérateurs se disputent ce marché (pour le coup lucratif, bien qu'assez mal mal desservi) : Canalsat Caraïbes, Orange (avec internet : par défaut, c'est notre choix), Only (opérateur local, idem en moins bien)... Pour le coup, on récupère la plupart des chaînes de TNT manquantes, mais toujours pas en simultané avec la Métropole (TF1, M6, W9, LCP/AN, NT1, NRJ12, Direct 8), plus Kids & Co et Orange Sport Info. C'est quand même (un peu) mieux. 

Par B.G. - Publié dans : Vie quotidienne en Guyane
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Retour à l'accueil du site

D'une île à l'autre...

De l'île de Groix à "l'île" de Cayenne, nous sommes passés d'une rive à l'autre de l'Atlantique...

 

Voici le récit de notre expatriation, des informations pratiques sur la vie quotidienne et un tour d'horizon des sites incontournables à visiter. Sans oublier, bien sûr, la fusée Ariane et la découverte de la faune et de la flore exceptionnelles de ce luxuriant coin de France en Amérique du Sud... 

 

Bonne visite à tous et bienvenue, en particulier, à nos proches et à nos amis Groisillons... 

Distinctions

"Vivre en Guyane" a été élu "blog du mois" par l'annuaire spécialisé Expat'Blog en février 2011. Pour voir l'interview de l'auteure réalisée à cette occasion, cliquer ici

 EB FR0211

Crédits photos & Droits d'auteur

Sauf mention contraire explicite de copyrights (c), toutes les photos présentes sur le blog "Vivre en Guyane" ont été réalisées par l'auteure du présent site. Tous les contenus de ce blog, textes, photos et vidéos, sont protégés par le Droit d'auteur, soumis à Copyright et sont la propriété exclusive de l'auteure. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans autorisation écrite.

 

(c) janvier 2011 - Tous droits réservés

 

Prises de vue effectuées avec un APN compact (facile à emporter dans une poche), modèle Samsung PL151, résolution 12 Mpx, flash désactivé en permanence. Complété en juillet 2011 par le bridge Sony DSC HX-100V, résolution 16 Mpx, toujours sans flash...

Albums photo


Miniature7

Architecture créole

Miniature1

Paysages de Guyane

Miniature3

Forêt primaire

Miniature8

Averses tropicales

Miniature5

Faune de Guyane

Miniature2

Ponte des tortues Luth

Miniature10

Fusée Ariane (V201)

Miniature13

Musée de l'Espace

Miniature4.jpg

Cayenne

Miniature11

Iles du Salut (île Royale)

 

Voir tous les albums photo (25)

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés