9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 22:53

Qui me croira ? Avoir un jardin arboré à Cayenne, c'est l'assurance de côtoyer et d'observer de près des animaux que l'on croise d'habitude au zoo ! Un vrai jardin d'Eden... 

 

Ce week-end, par exemple, alors que nous achevions de déjeuner, nous avons reçu la visite d'une bande de tamarins à mains jaunes. Ce sont des petits singes très vifs, pas plus gros qu'un chat, arborant une robe chocolat et des mains orangées. Ils s'étaient postés dans les hautes branches du cacaoyer et nous regardaient fixement, sans doute attirés par l'odeur appétissante de notre salade pays (concombres, tomates, mangues vertes, gingembre, et herbes aromatiques). Une exclamation de stupeur plus tard, les voilà sautant de branches en branches jusqu'au manguier. Ils y sont restés une bonne partie de l'après-midi, à se gaver de fruits verts, sous le regard inquisiteur de notre appareil photo. Il faut dire que, du balcon-terrasse, nous jouissons d'une vue remarquable sur ces deux arbres...

 

Régulièrement, nous recevons aussi la visite d'un couple de Perroquets Amazone, qui s'installent sur les buissons et les arbres avoisinants. L'occasion, là encore, d'immortaliser de superbes animaux à portée immédiate d'objectif. Tout aussi fréquemment, ce sont les colibris, aux reflets métalliques bleus et verts, que nous voyons butiner autour de nous, surtout en début de journée...

 

Une autre fois, en allant chercher le courrier, je me suis retrouvée nez à nez, à moins d'un mètre de distance, avec un iguane géant d'un vert émeraude éclatant. Ce reptile spectaculaire mesurait environ 80 centimètres, et possédait des épines écailleuses sur le sommet du crâne. J'en ai pris plein la vue, mais je n'avais pas mon appareil photo sur moi (regrets)... Plus commun, mais plus sympathique encore : les geckos. Ce sont des petits reptiles de couleur sable, capables de grimper sur les murs à la verticale, ou encore de se déplacer au plafond ! Cet exploit contre la pesanteur leur est permis grâce à leurs doigts spatulés recouverts d'innombrables poils raides (les sétules) assurant une parfaite adhésion aux surfaces.

 

Les batraciens ne sont pas en reste, on s'en doute, car chaque averse est l'occasion d'une sérénade à l'unisson. Nous avons pu admirer une jolie rainette aux doigts étalés comme des petites ventouses turquoise : elle semble loger habituellement dans les massifs de bananiers. Plus gros, un crapaud doré a élu domicile dans la gamelle de notre chien Bok ! Il est véruqueux à souhait et, bien entendu, nous nous gardons bien de le déloger à mains nues (ne jamais toucher les grenouilles et autres batraciens en Guyane, certaines espèces sécrétant un mucus venimeux).

 

Manque encore la mythique Matoutou (mygale inoffensive, reconnaissable à l'extrémité saumonée de ses pattes) à notre inventaire. Elle affectionne les Broméliacées, comme les ananas décoratifs, et les trouées dans les murs. Ayant planté les premières dans le jardin, nous ne désespérons pas d'accueillir bientôt cette pensionnaire familière au point que les Guyanais la considèrent comme un animal domestique. Si, si !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

karine973 21/03/2013 18:02


Waou et ben, vous avez eu de la chance ! 

B.G. 16/04/2013 04:57



Et la chance se poursuit : nous avons vu plusieurs espèces de tortues, dont une tortue charbonnière dernièrement. Des anis (Crotophaga major) nous rendent aussi visite de temps en temps
(pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont des oiseaux noirs, un peu comme des corneilles, qui volent très bien, ont un "chant" assez caractéristique et, pour la variété dite des palétuviers, des
plumes aux reflets irisés).



karine973 20/03/2013 21:32


Tu as complètement raison :) Tous ces petits animaux ne résistent pas à nos petits jardins :) Pour les personnes qui habitent près de la forêt, elles peuvent apercevoir des ouistiti dans les
arbres, des aras (genre de perroquets très colorés), des mygales. Et dans tous jardins, il y a iguane, agouti (si vous avez un pied d'awara), bleuet (très bel oiseau bleu clair), rouge gorge,
canari, colibri etc. Je suis guyanaise et pour ma part on ne m'a jamais rapporté qu'on pouvait se réveiller et voir une bebete près de son lit. Il faut vraiment habiter en plein milieu de la
forêt, avec une maison en bois pour arriver à cet extrême. Je n'ai également jamais entendu de morts dues à un serpent, un caïman, un jaguar, un scorpion ou une mygale. Tous ses animaux qui
effraient, on ne les voit pas quotidien, et de plus, ils ont en général plus peur que nous même. Il fait très bon vivre en Guyane, grâce à notre climat et à la forêt amazonienne, qui apporte sa
biodiversité unique

B.G. 21/03/2013 00:42



Tout à fait. J'ajouterai, à la liste des animaux qui peuplent notre jardin, une "rareté" : un porc-épic arboricole (coendou) ! Un de nos chiens en a fait la cuisante expérience en cherchant à
jouer avec lui alors qu'il était descendu au sol : une dizaine de piquants (comme ceux d'un hérisson, mais longs de 6 cm) plantés dans la babine... Depuis, il se contente d'aboyer de temps en
temps, le nez en l'air vers les arbres.





Photo : Viktor Cap (123RF)



Balladine 25/07/2011 22:57


Un article très intéressant à propos des "bêbêtes" de Guyane qui font si peur à ceux qui n'ont jamais mis les pieds dans ce beau pays, les préjugés ont la peau dure et c'est vraiment bien de
dédramatiser.

A propos d'iguane, j'ai eu la chance de pouvoir photographier celui qui vivait dans le jardin de ma fille

http://www.balladine.net/article-guyane-suite-38016869.html

Bonne continuation à vous,


B.G. 26/07/2011 07:21



Merci, Balladine, pour ce nouveau message de soutien ! J'ai pu, moi aussi admirer et photographier de près les deux iguanes qui squattent le jardin (et tombent régulièrement du manguier !)...



Retour à l'accueil du site

D'une île à l'autre...

De l'île de Groix à "l'île" de Cayenne, nous sommes passés d'une rive à l'autre de l'Atlantique...

 

Voici le récit de notre expatriation, des informations pratiques sur la vie quotidienne et un tour d'horizon des sites incontournables à visiter. Sans oublier, bien sûr, la fusée Ariane et la découverte de la faune et de la flore exceptionnelles de ce luxuriant coin de France en Amérique du Sud... 

 

Bonne visite à tous et bienvenue, en particulier, à nos proches et à nos amis Groisillons... 

Trouver Un Article

Le blog «Vivre En Guyane» existe depuis janvier 2011… Vous pouvez trouver facilement des articles sur la vie quotidienne en Guyane avec ce formulaire de recherche. Pour plus d'infos, consultez le portail web de référence associé à ce blog : www.vivreenguyane.com

 

Bonne lecture !

 

Distinctions

"Vivre en Guyane" a été élu "blog du mois" par l'annuaire spécialisé Expat'Blog en février 2011. Pour voir l'interview de l'auteure réalisée à cette occasion, cliquer ici

 EB FR0211

Crédits photos & Droits d'auteur

Sauf mention contraire explicite de copyrights (c), toutes les photos présentes sur le blog "Vivre en Guyane" ont été réalisées par l'auteure du présent site. Tous les contenus de ce blog, textes, photos et vidéos, sont protégés par le Droit d'auteur, soumis à Copyright et sont la propriété exclusive de l'auteure. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans autorisation écrite.

 

© janvier 2011 - 2015 : Tous droits réservés

 

Prises de vue effectuées avec un APN compact (facile à emporter dans une poche), modèle Samsung PL151, résolution 12 Mpx, flash désactivé en permanence. Complété en juillet 2011 par le bridge Sony DSC HX-100V, résolution 16 Mpx, toujours sans flash...

Albums photo


Miniature7

Architecture créole

Miniature1

Paysages de Guyane

Miniature3

Forêt primaire

Miniature8

Averses tropicales

Miniature5

Faune de Guyane

Miniature2

Ponte des tortues Luth

Miniature10

Fusée Ariane (V201)

Miniature13

Musée de l'Espace

Miniature4.jpg

Cayenne

Miniature11

Iles du Salut (île Royale)

 

Voir tous les albums photo (25)