9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 10:46

Sur le plan pratique, nous avons utilisé nos billets d'avion classiques et jonglé avec les excédents de bagages. Ce déménagement minimaliste s'est étalé sur 3 vols successifs car nous sommes partis en décalage et Philippe devait, dans l'intervalle, faire un aller-retour professionnel entre Paris et Cayenne.

 

1ère vague. Philippe, qui entre en poste le 25 octobre, part en avant-garde dès le 22. Il emporte avec lui une maxi-valise archi-pleine et un bagage de cabine, avec tous ses vêtements d'été, quelques costumes et chemisettes adaptés pour le travail sous les tropiques, ses affaires de toilette, son ordinateur portable : simple et efficace. Pour lui, c'est (à peu près) fait.

 

2ème vague. Philippe (encore) fait un aller-retour professionnel sur Paris mi décembre, avec un crochet de 2 jours à Groix pour le week-end, et repart en Guyane le 19. Cette fois, il est très très chargé : une maxi-valise (encore !) avec tous les vêtements d'été de Katell, des peluches, des livres, des chaussures pour Katell et Riwal, les papiers des chiens, le dossier scolaire de Katell, des accessoires et dispositifs d'attache pour les chiens (sortes piquets tournants en forme de gros tire-bouchon à visser dans le sol, reliés à un câble de quelques mètres, pour assurer les premiers jours) et quelques (petits et légers) cadeaux de Noël. Ajoutez à cela son bagage de cabine avec costumes et PC, le porte-bébé avec l'anneau de bain coincé à l'intérieur et enfin, les deux chiens dans deux maxi-caisses de transport ! Ouf !!!

 

Bon, tout ce bazar étant à Groix, le (grand) Scenic bien rempli prend le bateau le 18 au matin, traverse l'Ouest de la France sous la neige et le verglas, et arrive péniblement à la nuit aux portes de Paris : soirée étape en famille avant le marathon de l'aéroport. Le lendemain matin, départ pour Orly, toujours sous la neige et le verglas. Nous ne sommes pas trop de deux pour l'enregistrement : les chiens au comptoir réservé aux animaux, le porte-bébé avec son anneau de bain intégré (protégés dans un grand plastique de protection disponible à l'aéroport) au comptoir des objets hors-gabarit, la grosse valise en soute. Verdict de la pesée : 5 kilos d'excès, soit 75 euros d'excédent à payer (15 euros le kilo sur Air France)...On s'en sort plutôt bien, re-ouf !

 

3ème vague. C'est à nous, quelques jours après Noël. Cette fois nous sommes 3 (Katell, Riwal et moi), plus la chatte. Et nous sommes également très très chargés : deux maxi-valises chargées au maximum, deux valises de cabine elles aussi chargées à la cote maximale, un grand sac de voyage bien plein, le siège auto de Riwal, la poussette, un grand sac à langer et la caisse du chat... Tous les bagages ont été pesés à la maison pour éviter les frais d'excédents : 23 kg maxi par valise de soute, 12 kg pour les valises de cabine sur Air Caraïbes. Le bébé a droit à 10 kg de bagage, hormis le siège auto ou la poussette dont le passage est offert (pour nous, ce sera le siège auto, car il pèse à lui seul 11 kg...).

 

Nous avons 4 bras, pour deux gros chariots d'aéroport et la poussette en plus : cherchez l'erreur...Et la situation ne s'allège pas après l'enregistrement des bagages de soute : il nous reste la poussette (qui sera récupérée par le personnel pour une mise en soute à l'entrée de l'avion), la caisse du chat, les deux valises de cabines (= 2 ordinateurs, les consoles de jeux, appareils photo, baladeurs mp3, jeux de DS, papiers d'identité et documents administratifs...bref, impossible de les laisser partir en soute !) et le sac à langer. Ouf, ouf, ouf ! On a bien "galéré", mais avec une bonne optimisation des bras disponibles, c'est passé quand même. Inutile de préciser qu'une fois installés dans l'avion, Riwal entre nous deux et la chatte bien sagement dans sa caisse à nos pieds, on a enfin pu souffler...

 

Une dernière précision logistique primordiale : parti en éclaireur avec deux bons mois d'avance sur nous, Philippe a préparé le terrain sur place, une organisation en décalage souvent adoptée par les "job-trotters" rompus aux déménagements à l'international. Ainsi, pendant cet intervalle, il a trouvé un logement en location, acheté du mobilier de base, contracté les abonnements essentiels (assurance habitation, eau, électricité, téléphone, internet), récupéré une voiture, fait des courses préparatoires pour assurer le quotidien à notre arrivée (couches, lingettes, lait , repas bébé, produits d'hygiène corporelle, vaisselle de base, courses alimentaires, etc, etc...).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nathalie LASSALLE 07/02/2012 10:54

Bonjour,

je viens de cliquer sur votre blog et il est vraiment très intéressant. Nous devons également arriver à Cayenne cet été et je suis à la recherche d'infos sur la vie pratique, tout ce qui est à
découvrir, et surtout surtout vis-à-vis des enfants (santé notamment). En tout cas merci de passer du temps à nous renseigner sur votre vie guyanaise. Je vais vous "lire très régulièrement"

B.G. 09/02/2012 12:05



Merci pour vos encouragements !



MARIANNE BERIBI 29/01/2012 12:26

Ma soeur est installée à Kourou depuis de nombreuses années et ne désire plus revenir en métropole. Le climat n'est-il pas un facteur de danger pour la santé à long terme ? L'humidité ambiante
n'est-elle pas néfaste pour les enfants .

B.G. 30/01/2012 02:24



Non. Pour vous donner un exemple dans une autre espèce : en Guyane, les passereaux (petits oiseaux) vivent 8 à 10 ans, contre 2 ans en Métropole (ex: rouge-gorge). Une longévité largement accrue
grâce au climat. Il est chaud et humide, mais sans varation, très stable. Concernant les enfants, il y a très peu de problèmes respiratoires : rhumes, grippe et bronchiolite sont des raretés ici.
Moi qui suis sensible aux rhinopharyngites et rhumes asphyxiants (nez bouché et sinus congestionnés), je respire ! Ce qui est néfaste pour la santé, c'est une atmosphère trop sèche : l'idéal se
situe à 60 % d'hygrométrie minimum. 



severinax 20/01/2012 18:48

Bonsoir,
Nous allons bientôt venir sur CAYENNE afin de visiter école et ville et préparer notre déménagement pour cet été. Pouvez vous me dire quelle société avez vous pris pour le transport de votre
voiture et de vos affaires personnelles. Nous avons déjà commencé à demander des devis.Merci serez t'il possible de communiquer par nos adresses mail. MERCI

B.G. 22/01/2012 22:34



Bonsoir,


D'une manière général, je préfère les échanges via les commentaires sur le blog, afin que tous puissent profiter des expériences croisées et d'éviter de ré-écrire plusieurs fois la même chose...
Pour répondre à votre question, nous n'avons pas amené de voiture en Guyane (ce sera d'ailleurs l'objet d'un article détaillé d'ici peu) mais en avons acheté une sur place (ce que je vous
conseille). D'une part, le passage d'une voiture par containers est onéreux : je n'ai pas les prix en tête de manière précise, mais c'est de l'odre de 2000 à 3000 €... D'autre part, les véhicules
peuvent souffrir beaucoup pendant le transport (la température monte à 80°C dans un container exposé) et arriver détériorées (notamment tous les plastiques et les joints). Enfin, les pistes en
latérite sont impitoyables pour les organes internes des véhicules, car la poussière abrasive s'infiltre partout (à vérifier au moment d'acheter une occasion). J'ai donc laissé mon Scénic chez
des proches en Métropole et acheté une Clio, véhicule passe-partout idéal en Guyane.



beatrice 07/12/2011 10:20

bonjour,

Bientôt un an pour vous....et si c'était à refaire ?
merci pour toutes ces précieuses informations,nous pour notre part devrions débarquer à Cayenne fin avril 2012.

B.G. 25/12/2011 22:59



Bonjour et merci de me suivre aussi attentivement ! Je vous invite à découvrir courant janvier un article célébrant ce premier anniversaire... En attendant, j'ai du retard à combler : la
Toussaint et Noël sont différents en Guyane ! Le blog va bouger (à nouveau) dans les jours qui viennent. Bientôt un an en Guyane, à refaire ? Oui, c'est une expérience vraiment enrichissante.
Pour l'anecdote, notre famille est venue nous rendre visite fin octobre et ils n'ont pas regretté leur voyage ! L'office du tourisme à raison : "personne ne vous croira", la Guyane est une
destination 100 % nature, qui vaut vraiment le détour. Maintenant, pour y rester à (très) long terme, peut-être pas : nous avons nos racines et nos attaches en Bretagne, et notre petite île nous
manque...



Maria 14/01/2011 23:19


Quel courage Brittia, les démenagements par avion ne sont pas chose aisée, avec un petit enfant je t'avoue ma sincère admiration.


B.G. 15/01/2011 02:24



Bonjour Maria, Philippe m'a bcp parlé de toi ! Et oui, effectivement, on a un peu galéré. Mais bon, c'est fait et a priori on n'a rien oublié de crucial. Merci pour le message d'encouragement !



Retour à l'accueil du site

D'une île à l'autre...

De l'île de Groix à "l'île" de Cayenne, nous sommes passés d'une rive à l'autre de l'Atlantique...

 

Voici le récit de notre expatriation, des informations pratiques sur la vie quotidienne et un tour d'horizon des sites incontournables à visiter. Sans oublier, bien sûr, la fusée Ariane et la découverte de la faune et de la flore exceptionnelles de ce luxuriant coin de France en Amérique du Sud... 

 

Bonne visite à tous et bienvenue, en particulier, à nos proches et à nos amis Groisillons... 

Trouver Un Article

Le blog «Vivre En Guyane» existe depuis janvier 2011… Vous pouvez trouver facilement des articles sur la vie quotidienne en Guyane avec ce formulaire de recherche. Pour plus d'infos, consultez le portail web de référence associé à ce blog : www.vivreenguyane.com

 

Bonne lecture !

 

Distinctions

"Vivre en Guyane" a été élu "blog du mois" par l'annuaire spécialisé Expat'Blog en février 2011. Pour voir l'interview de l'auteure réalisée à cette occasion, cliquer ici

 EB FR0211

Crédits photos & Droits d'auteur

Sauf mention contraire explicite de copyrights (c), toutes les photos présentes sur le blog "Vivre en Guyane" ont été réalisées par l'auteure du présent site. Tous les contenus de ce blog, textes, photos et vidéos, sont protégés par le Droit d'auteur, soumis à Copyright et sont la propriété exclusive de l'auteure. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans autorisation écrite.

 

© janvier 2011 - 2015 : Tous droits réservés

 

Prises de vue effectuées avec un APN compact (facile à emporter dans une poche), modèle Samsung PL151, résolution 12 Mpx, flash désactivé en permanence. Complété en juillet 2011 par le bridge Sony DSC HX-100V, résolution 16 Mpx, toujours sans flash...

Albums photo


Miniature7

Architecture créole

Miniature1

Paysages de Guyane

Miniature3

Forêt primaire

Miniature8

Averses tropicales

Miniature5

Faune de Guyane

Miniature2

Ponte des tortues Luth

Miniature10

Fusée Ariane (V201)

Miniature13

Musée de l'Espace

Miniature4.jpg

Cayenne

Miniature11

Iles du Salut (île Royale)

 

Voir tous les albums photo (25)