14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 21:56

Fraîchement débarqué de Métropole avec une peau diaphane et en période "propice" à nos petits amis (tombée du jour et/ou saison des pluies) ? Gare ! Vous ferez les frais des moustiques pendant au moins une semaine et serez impitoyablement dévoré sur toutes les zones exposées (avec une prédilection pour les jambes). Pendant quelques jours, vous serez probablement ravagé de piqûres disgracieuses et prurigineuses...ou pas ! Car nous ne sommes pas tous égaux devant les moustiques,  il y a des peaux (ou des odeurs corporelles) qui attirent les moustiques (dont la mienne, malheureusement), et des épidermes naturellement résistants (dont celui de Philippe, quelle chance !).

 

Une période d'adaptation transitoire

 

Quoiqu'il advienne, rassurez-vous : cela ne dure pas (fort heureusement) ! A titre personnel, j'ai été littéralement criblée de piqûres les premiers jours, et même les répulsifs semblaient inefficaces...Je n'en pouvais plus de ces démangeaisons (ah, la lutte intense contre la tentation de se gratter au sang !) et mes jambes étaient affreuses, couvertes de papules et de croûtes... Bref, pas très sexy tout ça, surtout quand on est obligé de porter des tenues (très) légères pour s'adapter à la température locale. 

 

Mais je m'en suis sortie, malgré ma peau particulièrement appétissante : après 15 jours de présence en Guyane, c'est (enfin) fini ! Veni, vidi, vici, j'ai vaincu les moustiques. Bon, pas totalement, quand même, j'ai encore une ou deux piqûres par ci par là, mais pas grand chose et c'est devenu tolérable. Même sans lotion répulsive et sans précaution particulière. Donc, mon conseil aux nouveaux arrivants : ne désespérez pas et prenez votre mal (c'est le cas de le dire) en patience, la légendaire adaptation des autochtones aux moustiques passera aussi par vous. Ce n'est pas un mythe mais une réalité, je peux en témoigner ! 

 

Se prémunir des moustiques

 

En attendant ce jour béni, quelques astuces tirées de mon expérience personnelle (fruit de nombreuses lectures/recherches sur la toile et d'expérimentations) :

 

1) Eviter de porter des vêtements de couleur sombre. Le noir en particulier est proscrit. Ils attirent les moustiques. Je l'ignorais au début de mon séjour et, comme une inconsciente que j'étais, je portais un short en stretch noir... ce qui n'a pas contribué à améliorer l'état pitoyable de mes jambes ! Préférer au contraire les tenues claires, voire le blanc. J'ai testé, et ça fonctionne : le changement de couleur vestimentaire s'est immédiatement traduit par une diminution significative des attaques de moustiques.

 

2) Passer les chambres à coucher au Baygon moustiques ou autre insecticide du même acabit (effet instantané pour supprimer la micro-faune volante, mais non durable). Acheter en complément des diffuseurs électriques anti-moustiques et une provision de plaquettes-recharge, et en installer un par chambre (effet rémanent sur plusieurs jours). Garder scrupuleusement les portes et fenêtres fermées (à moins qu'elles ne soient munies de moustiquaires étanches : penser à vérifier l'absence de trous). Voilà, vous pouvez dormir en paix !

 

3) Pour les autres pièces de la maison, même conseil : remise à zéro avec une bombe insecticide et fermeture des portes et fenêtres, surtout pendant les heures d'exposition maximale (nos cherss petits vampires vont se sustenter à la tombée du jour : c'est l'heure "exquise", comme écrirait Verlaine). Compléter le dispositif avec des spirales fumigènes (utilisables fenêtres ouvertes), qui diffusent par combustion lente un produit inoffensif pour nous, mais répulsif ou mortel pour les moustiques. Mon truc en plus : n'oubliez pas de mettre une spirale sous la table où vous vous installez pour manger (sur une soucoupe, pour protéger le sol des cendres chaudes).

 

4) Investir dans des sprays répulsifs (pour limiter les dégâts) et lotions apaisantes (contre le grattage sauvage), et s'en enduire le corps sans modération. L'eau (après une douche, notamment) ou la transpiration annihile leur effet, penser à renouveler périodiquement l'application. Ce qui marche bien pour repousser les moustiques chez l'adulte et l'enfant de plus de 3 ans (et qui est largement plébiscité) : OFF (chez le Chinois du coin : 4 à 5 euros), Insect Ecran (à la pharmacie), ou encore les lotions contenant au moins 30-50 % de DEET. Remède de "grand-mère" : se badigeonner le corps au rhum agricole (50°C et 5 euros le litre en Guyane). Contre toute attente, ça marche (et ça laisse une odeur appétissante sur la peau). Pour les bébés et enfants en bas âge, le choix est plus restreint. J'ai essayé avec un certain succès : Repouss' Moustique (répulsif à base d'huiles essentielles, laboratoires 3 Chênes) et Calmiphase Care (crème apaisante, laboratoires Arkomédika), tous deux disponibles en pharmacie.

 

5) Bronzer (sans cramer, la nuance tient parfois à peu de choses car le soleil tape dur). Non seulement le teint hâlé donne bonne mine et fait plus "couleur locale" (un teint trop clair trahit immédiatement le Métropolitain fraîchement débarqué), mais surtout le bronzage semble rebuter les moustiques. D'après moi, c'est très efficace pour avoir la paix. Ce qui amène une question sans réponse à ce jour (ce qui n'empêche pas de spéculer) : d'où vient cette fameuse résistance acquise aux maringouins ? La peau s'endurcit-elle ? Le corps se met-il à secréter dans le sang des substances indésirables en réponse aux piqûres ? développe-t-on une désensibilisation progressive ? Mystère... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fred à Tahiti 16/02/2011 03:58


Bonjour,
c'est le même problème ici,les moustiques s'attaquent aux touristes et néophytes.
Pour notre part c'est un peu mieux (19 mois de présence) mais des fois c'est usant!
Vraiment sympa ton blog,je viens de m'inscrire à la newsletter,est il possible de le mettre en lien sur mon blog?
Bises
Fred


B.G. 16/02/2011 16:48



Bonjour Fred,


Merci pour les encouragements ! Pas de problème pour le lien. A Tahiti, vous avez les nonos en plus... ;)


B.



soso 04/02/2011 13:05


Non, pas encore mais ça ne devrait tarder!


B.G. 04/02/2011 15:13



Alors, bienvenue dans le paradis vert !



soso 04/02/2011 09:20


Je découvre votre blog et je le dévore!!
Une chose est sûre, le bronzage épaissit, nos amis les moustiques se cassent peut-être la trompe?


B.G. 04/02/2011 12:05



J'espère bien qu'ils se cassent la trompe !!! Saletés... Etes-vous en Guyane ?



Retour à l'accueil du site

D'une île à l'autre...

De l'île de Groix à "l'île" de Cayenne, nous sommes passés d'une rive à l'autre de l'Atlantique...

 

Voici le récit de notre expatriation, des informations pratiques sur la vie quotidienne et un tour d'horizon des sites incontournables à visiter. Sans oublier, bien sûr, la fusée Ariane et la découverte de la faune et de la flore exceptionnelles de ce luxuriant coin de France en Amérique du Sud... 

 

Bonne visite à tous et bienvenue, en particulier, à nos proches et à nos amis Groisillons... 

Trouver Un Article

Le blog «Vivre En Guyane» existe depuis janvier 2011… Vous pouvez trouver facilement des articles sur la vie quotidienne en Guyane avec ce formulaire de recherche. Pour plus d'infos, consultez le portail web de référence associé à ce blog : www.vivreenguyane.com

 

Bonne lecture !

 

Distinctions

"Vivre en Guyane" a été élu "blog du mois" par l'annuaire spécialisé Expat'Blog en février 2011. Pour voir l'interview de l'auteure réalisée à cette occasion, cliquer ici

 EB FR0211

Crédits photos & Droits d'auteur

Sauf mention contraire explicite de copyrights (c), toutes les photos présentes sur le blog "Vivre en Guyane" ont été réalisées par l'auteure du présent site. Tous les contenus de ce blog, textes, photos et vidéos, sont protégés par le Droit d'auteur, soumis à Copyright et sont la propriété exclusive de l'auteure. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans autorisation écrite.

 

© janvier 2011 - 2015 : Tous droits réservés

 

Prises de vue effectuées avec un APN compact (facile à emporter dans une poche), modèle Samsung PL151, résolution 12 Mpx, flash désactivé en permanence. Complété en juillet 2011 par le bridge Sony DSC HX-100V, résolution 16 Mpx, toujours sans flash...

Albums photo


Miniature7

Architecture créole

Miniature1

Paysages de Guyane

Miniature3

Forêt primaire

Miniature8

Averses tropicales

Miniature5

Faune de Guyane

Miniature2

Ponte des tortues Luth

Miniature10

Fusée Ariane (V201)

Miniature13

Musée de l'Espace

Miniature4.jpg

Cayenne

Miniature11

Iles du Salut (île Royale)

 

Voir tous les albums photo (25)